Côte d'Ivoire-Égypte : Adama Bictogo veut redynamiser la coopération parlementaire





cote-divoire-egypte-adama-bictogo-veut-redynamiser-la-cooperation-parlementaire

Adama Bictogo et Abdel-Wahab Abdel-Razek pour le renforcement de la diplomatie parlementaire entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte



Au deuxième jour de sa visite officielle d'amitié et de travail en Égypte, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Adama Bictogo, s'est entretenu, lundi 19 février 2024, avec le président de la Chambre des Représentants, Dr. Hanafy Ali Gebaly, puis celui du Sénat, Abdel-Wahab Abdel-Razek. 

Mettre la diplomatie parlementaire et celle de l'exécutif au service du renforcement des relations économiques, commerciales et culturelles entre l'Égypte et la Côte d'Ivoire, telle pourrait se résumer la vision qui anime le président de l'Assemblée nationale.

Pour Adama Bictogo, qui est accompagné d’une délégation de députés de tous bords politiques, il s’agit en premier lieu de concrétiser la relation bilatérale entre l'Assemblée nationale ivoirienne et le Parlement égyptien. Il souhaite également approfondir sa connaissance des défis auxquels doit faire face l’Égypte et étudier les enjeux liés au projet de décentralisation en cours.

Autres sujets abordés : la coopération dans le domaine de l’économie, de l'éducation et de la défense, la situation à Gaza et le rôle important de l'Égypte dans la résolution du conflit, la Coupe d'Afrique des Nations 2023 remportée par la Côte d'Ivoire mais aussi la situation des jeunes ou encore la place des femmes dans la société. 

Président en exercice du Comité exécutif de l'Union parlementaire africaine (UPA), Adama Bictogo a saisi l’opportunité de cette audience pour solliciter son homologue égyptien afin que son pays puisse abriter, au Caire, la prochaine réunion de cet organe, prévue en avril ou mai 2024.

Par ailleurs, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne a rappelé au président de la Chambre des Représentants la tenue en Côte d’Ivoire de la 18ème Conférence de l’Union des parlementaires des États membres de l’Organisation de la coopération islamique (UPCI) du 2 au 5 mars 2024. Celle-ci traitera des questions liées au changement climatique et de son impact négatif sur la vie des populations.

La délégation a également eu un long entretien avec le président du Sénat égptien,
Abdel-Wahab Abdel-Razek, au cours duquel a été soulignée l’excellence des relations avec la Côte d'Ivoire. L’entretien a été l’occasion d’appréhender les multiples défis en particulier économiques et sociaux, auxquels doit faire face la Côte d'Ivoire aujourd'hui. 

Afin d’attirer en particulier les investisseurs égyptiens, le président de l'Assemblée nationale Adama Bictogo a rappelé les réformes mises en œuvre pour améliorer le climat des affaires, incitant les entreprises étrangères à participer au développement des infrastructures, mais aussi dans le domaine de l’assainissement, de l’irrigation agricole, de la santé, de l’industrie, de l’énergie, et des transports. 

La délégation conduite par Adama Bictogo est composée de plusieurs députés : Kacou Guikahué Maurice, vice-président de l'Assemblée nationale (PDCI-RDA), Oulaye Hubert, président du groupe parlementaire PPA-CI, Famoussa Coulibaly, conseiller spécial du président de l'Assemblée nationale (RHDP), Merhy Samy, président du groupe d’Amitié Côte d’Ivoire-Égypte (RHDP), Fofana Salimata épouse Méité, membre du groupe parlementaire RHDP.

Sercom

Partarger cet article

En lecture en ce moment

3ème édition du Festiwem : la culture du peuple Wè célébrée dans toute sa diversité

Ligue des femmes du PPA-CI : Des voix discordantes se font entendre