Un militaire abat sa femme et se donne la mort à Bingerville





un-militaire-abat-sa-femme-et-se-donne-la-mort-a-bingerville


Le sergent-chef, O. K, de retour d’un stage,  a abattu sa femme et s’est donné la mort, mercredi 10 avril 2024, au domicile de l’amant de celle-ci, au quartier Jules Verne, sur la route de Bingerville, a appris l’AIP.
Ayant remis de l’argent à son épouse pour la pitance du jour, celle-ci, non seulement n’a pas fait la cuisine au foyer conjugal comme convenu mais  s’est retrouvée plutôt au domicile de son amant où elle a été surprise par le mari cocufié.  Le militaire, ne pouvant pas supporter cette infidélité, a tiré à bout portant sur sa compagne avant de retourner l’arme contre lui-même.
Selon des indiscrétions parvenues au militaire, l’amant aurait envoûté sa  femme au point où celui-ci perdait son érection quand il était avec elle.
Toujours selon les mêmes sources, la femme du militaire avait déjà envisagé le divorce pour retrouver son amant qui habite à quelques encablures de leur domicile conjugal.
(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Tabaski : le Conseil National de Lutte contre la Vie Chère en mission de sensibilisation à travers le pays

Levée de rideau du FEMUA 14