Le corps sans vie d’un jeune retrouvé dans une rivière





le-corps-sans-vie-dun-jeune-retrouve-dans-une-riviere


Le corps sans vie d’un jeune du village de M’Bohoin (à 12 km d’Alépé), Séke Attia Prosper, a été retrouvé, mardi, dans la rivière Kossan en état de putréfaction.

Attia Prosper était porté disparu depuis le 17 octobre. Il a été retrouvé mort dans la rivière Kossan dans le village de Monnekoi distant de M’ Bohoin de cinq kilomètres.

Son corps qui flottait sur l’eau a été aperçu par des villageois de Monnekoi qui ont aussitôt informé des parents à M’Bohoin puis la gendarmerie d’Alépé. Il a été enterré au bord de la rivière.

Un autre jeune, Kokobo Alain, porté disparu le 11 octobre, reste introuvable.

 

Aip

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La directrice de l’AIP s’engage à relever les grands défis de son institution dans l’écosystème des médias

Fabrication du ciment : le gouvernement décide d’intégrer de la dolomite comme intrant inerte en remplacement du calcaire