L’Ambassadeur de Malte invite le Sénat à s’imprégner des réalités de l’hôpital de Bodo à Tiassalé





lambassadeur-de-malte-invite-le-senat-a-simpregner-des-realites-de-lhopital-de-bodo-a-tiassale


L’Ambassadeur de Malte en Côte d’Ivoire, Arnaud De Matin De Viviès, a invité le Sénat ivoirien à s’imprégner de l’attractivité et les offres de l’hôpital Saint Jean-Baptiste de Bodo à Tiassalé, lors d’une audience avec le président de l’institution, Jeannot Ahoussou-Kouadio, vendredi 28 octobre 2022.

« Nous avons évoqué le partenariat que nous avons à partir de l’hôpital de Bodo sur la possibilité qu’offre cet établissement sanitaire.  Nous voulons que l’hôpital de Bodo rayonne avec tous les représentants du Sénat. Nous invitons le Sénat à venir s’imprégner des opportunités de ce hôpital», a souhaité le diplomate de l’archipel maltais.

Ahoussou-Kouadio a salué la réalisation de cette infrastructure sanitaire qui permet aux ivoiriens de se soigner dans les meilleures conditions et la prise en charge rapide des accidentés de l’autoroute.

Répondant à l’invitation de l’Ambassadeur, le président du Sénat a promis que son institution organisera dans les jours à venir une visite avec l’ensemble des sénateurs pour s’imprégner des capacités techniques de ce centre.

Inauguré en 2015 par le Président Alassane Ouattara, l’hôpital Saint Jean-Baptiste de Bodo-Tiassalé (environ 90 km au Nord d’Abidjan), est un hôpital confessionnel ultramoderne. Ce centre hospitalier qui à but non lucratif offre des soins de qualité aux populations.

D’une capacité d’accueil d’environ 100 lits, l’hôpital, dont la gestion est confiée à l’Ordre de Malte, contribue à renforcer le potentiel sanitaire de la Côte d’Ivoire, avec un plateau technique de pointe.

L’établissement comprend plusieurs services, à savoir un pôle d’activités cliniques (médecine, chirurgie, urgences), un pôle mère-enfant (gynécologie, obstétrique, pédiatrie et néonatalogie), un pôle médico-technique (bloc opératoire, stérilisation centrale, laboratoire, imagerie médicale et pharmacie hospitalière) ainsi qu’un pôle logistique (hébergement, restauration, maintenance).

En 2021, l’hôpital a fait 26.716 consultations, pris en charge 965 accidentés de la voie publique, fait 596 accouchements dont 281 par césarienne et réalisé 526 opérations chirurgicales.

La coopération entre la Côte d’Ivoire et la République de Malte date des années 1970.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

L’Amérique, c’est Hercule !

La nouvelle ministre Françoise Remarck dit être au service des acteurs du secteur culturel